Il était auparavant très difficile de se lancer dans l’aventure e-commerce. Alors que la plupart des CMS (système de gestion de contenu) que l’on connait aujourd’hui n’existaient pas ou n’étaient pas encore assez enrichis, il fallait tout développer par soi-même, cela demandait beaucoup de temps et d’investissement financier.

Aujourd’hui, les choses ont bien changées, et pour le meilleur. Bien sûr, cela implique plus de concurrence, mais il est ouvert à presque tout le monde de créer sa propre boutique, en ayant peu de moyens et sans avoir à investir dans du stock. Mais comment y parvenir alors ?

Comment fonctionne le dropshipping ?

dropshipping

Vous en avez déjà très certainement entendu parlé, le dropshipping permet de vendre des produits que l’on n’a pas en stock. Ca c’est clairement la magie du web ! Cela permet de tester de nombreux produits différents jusqu’à trouver ses best-sellers. Pour augmenter ses marges, il conviendra alors d’investir dans du stock pour ses produits populaires.

Pour illustrer cela de la manière la plus simple, vous avez repéré quelques produits à forte valeur ajoutée sur AliExpress et vous décidez de les vendre en dropshipping sur Amazon, eBay, Cdiscount ou encore votre propre boutique en ligne. AliExpress est la caverne d’Alibaba de Chine, on y trouve de tout, à des tarifs défiant toute concurrence et cela ne s’adresse pas qu’aux professionnels. On peut très bien y commander un seul produit à la fois (contrairement à Alibaba).

Lorsqu’un client commande un de vos produits, vous avez juste à passer la commande à votre fournisseur AliExpress et à renseigner l’adresse postale de votre client ! Les avantages du dropshipping sont indéniables mais tout n’est pas rose, il y a aussi des inconvénients.

Les limites du dropshipping

Parce que tout le monde n’en parle pas (même les formateurs en dropshipping…), je vais vous exposer brièvement les principales limites du dropshipping.

Tout d’abord, comme le business modèle est simple et accessible, la concurrence peut être forte, très forte sur de nombreux produits. Ensuite, les délais de livraison depuis la Chine sont plutôt élevés (compter 2-3 semaines en général, parfois plus). C’est pourquoi il convient de choisir avec grand soin ses fournisseurs, pour qu’ils soient toujours réactifs et efficaces.

Enfin, le support peut être assez prenant lorsque l’on reçoit de nombreuses commandes tous les jours. En effet, les clients français n’ont plus l’habitude de se faire livrer en quelques semaines, à l’ère où Amazon livre en 1, 2 ou 3 jours.

Quelle solution choisir pour créer sa boutique ?

En ce qui concerne la création de la boutique de la manière la plus simple et la plus rapide possible, plusieurs options s’offrent à vous : Magento, Prestashop, Shopify, WordPress… il s’agit de solutions complètes, plus ou moins faciles à prendre en main et plus ou moins onéreuses. Nicolas a réalisé un comparatif génial des 3 principaux CMS e-commerce en France :

Comparatif WooCommerce, Shopify & Prestashop

Je le trouve très parlant et je le rejoins complètement. Personnellement, deux solutions se démarquent clairement des autres : WooCommerce (la solution #1 e-commerce de WordPress) et Shopify.

Shopify : la simplicité a un prix

shopify

Plate-forme de commerce électronique

Shopify est la solution la plus simple et accessible, même un néophyte pourra créer sa boutique sans trop de difficulté. Cela reste également une solution hyper complète et pas trop onéreuse par rapport à un développement maison où il faut faire appel à une équipe de développeurs web.

Mais… il y a un MAIS ! Avec Shopify, les paiements sont récurrents, plus on utilise de plugins plus on paye cher et plus on vend, plus les coûts se multiplient, au niveau du CMS, mais aussi au niveau des add-ons qui sont pour la majorité payants.

J’aime à dire que c’est une solution géniale, parfaite pour débuter et pour faire du dropshipping, mais il y a plus rentable ailleurs… j’ai nommé WordPress + WooCommerce !

WordPress : la polyvalence à un prix canon

WordPress

Système de gestion de contenu gratuit, libre et open-source

WordPress est le plus gros CMS au Monde et de loin. Il possède à ce jour plus de 60% des parts de marché CMS et plus de 30% des parts de marché CMS e-commerce. Il est très loin devant Joomla (6,4 % sur le marché CMS) et Shopify (10 % sur le marché CMS e-commerce). Ah oui, et il représente plus de 30% des sites web dans le Monde.

Ce CMS gratuit, libre et open-source possède ainsi la plus grosse communauté de développeurs. Pour illustrer cela, il existe à ce jour plus de 60 000 plugins gratuits et premium disponibles dans le répertoire de WordPress et CodeCanyon, la première place de marché.

Bien qu’il ne s’inscrive pas comme une évidence dès le début (quand on pense à WordPress au premier abord, on pense à Blog), WordPress est une solution hyper versatile qui permet de tout faire (et bien) : des journaux (The New Yorker), des médias (BBC), des blogs (Beyonce), des portails (TechCrunch), des forums (UnBlog), des sites e-commerce (Bata), des sites institutionnels (le site de la Maison Blanche)…

Même en e-commerce, on peut réaliser de très belles choses à des tarifs défiant toute concurrence. Bien sûr, ce n’est pas aussi simple que sur Shopify et cela demandera plus de temps au début, mais une fois que la machine est lancée, il n’y a pas forcément besoin de revenir dessus ! Ce que j’apprécie particulièrement avec WordPress et ses différentes solutions, c’est qu’il n’y a pas (ou très peu) de paiements récurrents. On peut ainsi profiter de la quasi totalité des gains que l’on génère.

Quelle solution de dropshipping choisir pour WordPress ?

WooCommerce + AliDropship

De mon point de vu, la seule solution de dropshipping qui s’inscrit comme une évidence sur WordPress est AliDropship. C’est actuellement la solution la plus populaire, efficace et crédible. Elle peut fonctionner seule ou coupler à WooCommerce. Son prix est tout simplement canon : 89$, paiement en une fois ! Peu importe l’utilisation que vous en aurez, vous paierez un seul prix fixe, contrairement à Oberlo (30$ / mois à partir de 500 commandes), Dropified (47$ / mois à partir de 1000 commandes) ou Ezusy (9,90 $ / mois à partir de 100 commandes).

Oberlo et Dropified sont les deux principales options de dropshipping disponibles sur Shopify et Ezusy est le nouveau concurrent d’AliDropship sur WordPress. Il faut savoir qu’avec ces trois solutions, plus vous vendez, plus vous payez cher.

Maintenant qu’on a notre WordPress d’installé avec AliDropship comme solution de dropshipping, il va falloir se pencher sur le thème idéal et les plugins indispensables pou avoir une machine de guerre.

Les thèmes e-commerce sur WordPress

Le choix de thème e-commerce sur WordPress est tout simplement énorme. Tellement énorme qu’on ne sait plus où donner de la tête. Heureusement, il existe des valeurs sûres, qui ont fait leurs preuves et qui sont top sur tous les plans.

Voici les 5 thèmes e-commerce que je vous recommande :

  • Storefront par WooCommerce
  • eCommerce par mythemeshop
  • FlatStore via ThemeForest
  • Porto via ThemeForest
  • XStore via ThemeForest

Les plugins WordPress essentiels

Commençons par le commencement : la sécurité. Une multitude de choix s’offre à vous pour sécuriser votre site WordPress complétement : WordFence, All in One Security & Firewall, iThemes Security, SecuPress ou Sucuri Security. Bloquez les spams avec Akismet et passez votre boutique en SSL avec Really Simple SSL.

Les formalités avec un plugin de contact (Contact Form 7), un bandeau pour notifier les cookies (Cookie Consent, Cookie Notice for GDPR ou EU Cookie Law), un plugin pour être en règle avec la loi RGPD (GDPR, WP GDPR Compliance ou The GDPR Framework).

Venons-en à la performance, il vous faudra forcément un plugin de cache au top. Le meilleur étant WP Rocket (mais payant), si votre budget est serré, optez pour WP Super Cache ou WP Fastest Cache. D’autre part, vous pourrez installer le plugin Speed Drain Repair pour améliorer les performances de WooCommerce (si vous l’avez mis en place en complément d’AliDropship). Enfin, optimisez le poids des images avec Imagify, WP Smush ou reSmush.it.

Pour les moyens de paiement, vous pourrez activer Stripe Gateway pour recevoir des paiements par carte bancaire, et le coupler à PayPal Express Gateway.

Si vous faites de la publicité via Facebook et/ou Google (je n’en doute pas 😉 ), vous pourrez mettre en place Enhanced E-commerce pour mieux tracker le comportement de vos utilisateurs via Analytics, Facebook for WooCommerce pour lier votre boutique avec une page Facebook & Facebook Ads, PixelYourSite pour ajouter votre pixel de conversion Facebook et enfin AdWords Conversion Tracking pour ajouter votre pixel de conversion Adwords. Même si vous ne faites pas de la publicité immédiatement, je vous recommande de mettre tout cela en place afin que les pixels s’enrichissent et puissent mieux cerner les profils de vos clients.

On continue avec un indispensable : l’optimisation pour le référencement. J’ai personnellement un coup de cœur pour The SEO Framework, mais All in One SEO Pack et Yoast SEO sont tout aussi bons !

Maintenant, comment booster ses ventes et pousser les visiteurs à l’acte d’achat ? Et bien, en optimisant son site pour obtenir d’excellentes conversions ! Je vous recommande pour cela plusieurs plugins : Abandoned Cart pour relancer les personnes ayant abandonnées leur panier, Beeketing pour booster vos conversions de différentes manières, Exit Coupon Popup Pro pour afficher un coupon de réduction sous forme de popup, Finale pour afficher des comptes à rebours, ventes flash et promos limitées, Live Sales Notification pour mettre en avant les dernières ventes dans une petite popup et enfin, WP Notification Bar Pro pour afficher une barre de notification entièrement personnalisable.

Pour générer toujours plus de vente et garder le contact avec vos prospects, je vous conseille vivement de mettre en place une mailing list, avec MailChimp, Aweber ou encore GetResponse. Leaders sur le marché des auto-répondeurs, ce sont des prestataires sérieux, performants et pas cher. Il existe plusieurs plugins, comme Ninja Forms, permettant de lier ces auto-répondeurs avec votre WordPress.

DropShipping avec WordPress : une solution accessible à tous

dropshipping aliexpress

Bon, j’ai été sympa, je vous ai délivré la formule presque complète pour créer une boutique en dropshipping performante et quasi gratuite avec WordPress 😉

Pour avoir commencé à travailler dans un premier temps sur Shopify, puis sur WordPress, j’ai été particulièrement bluffé par la combinaison WordPress + WooCommerce + AliDropship, je n’en attendais pas tant.

Ayant déjà une bonne expérience sur WordPress, j’ai pu créé cette boutique en toute simplicité. Pour un parfait débutant, cela prendra forcément plus de temps. Pour gagner un temps considérable, formez-vous rapidement auprès d’un expert WordPress.

AliDropship n’est actuellement pas aussi performant qu’Oberlo ou Dropified au niveau de la synchronisation des produits avec AliExpress, c’est pourquoi je ne vous recommanderais pas de faire une boutique énorme basée sur WP et AliDropship. A la louche, je dirais que si vous souhaitez vendre plus de 100 articles, optez pour Shopify.

Si vous souhaitez partir sur une boutique mono-produit ou une boutique nichée, WP + AliDropship conviendront parfaitement. J’affectionne particulièrement ce genre de boutique spécialisée car il est ensuite beaucoup plus facile de ranker sur Google.

Si cet article t’a plu, ne manque pas de le partager sur tes réseaux et tu peux réagir en commentaire si tu as une question ou un avis à partager 😉