Le graphiste dans notre société laisse son empreinte dans beaucoup de domaines : la publicité, l’édition, la création de sites Internet, le webdesign ou la presse. Les logos, les affiches, le packaging, les flyers sont dus à ce professionnel qui est un communicant utilisant l’image pour marquer les esprits.

Le métier de graphiste et de webmaster freelance à Louvain-la-Neuve

Son premier rôle est de traduire des idées grâce au dessin. Pour cela il travaille par étapes. Dans un premier temps, il analyse les besoins réels de son client qu’il exprimera, après avoir bien cerné la problématique, par le biais de l’image. Bien entendu l’idée fait appel à son sens esthétique et à ses talents de dessinateur, mais répond à d’autres critères et notamment à la clarté et à la pertinence de la création avec la cible touchée et au respect du message que l’on veut faire passer : le choix des couleurs, du papier, des mots constitue la charte graphique qui donnera corps à l’idée retenue. Elle pourra ensuite être déclinée sur différents types de support comme des affiches, des publicités de magazine, des cartes de visite ou un site Internet.

Il intervient dans toutes les étapes du processus qui conduira à la réalisation du projet : conception, création, exécution et impression ou mise en ligne. Il peut être amené à travailler avec des équipes dans les grandes agences en particulier. Ainsi l’élaboration du projet se fera avec le directeur artistique et le rédacteur.

Au-delà du fait de trouver l’idée qui représentera au mieux l’image de l’entreprise et qui saura capter le regard et la mémoire du client, il participe au montage de la page à l’écran, à la numérisation à la photogravure. Il veille également à l’intégration des images et des textes ainsi qu’à la sélection des couleurs. C’est lui qui contrôle et valide la réalisation des épreuves avant l’impression et durant celle-ci par exemple. À toutes les étapes de la fabrication dont il est responsable, il surveille et donne son avis si le résultat ne lui plait pas.

L’utilisation de logiciels spécialisés

design-creatifLe graphiste doit savoir dessiner, être créatif et utiliser les logiciels qui sont mis à sa disposition. Parmi eux, on trouve Photoshop, XPress, Ilustrator et d’autres qui sont indispensables dans son métier. Il faut également qu’il maitrise les nombreux codes visuels nécessaires, la typographie et le langage des couleurs notamment. Les logiciels interviennent surtout dans la dernière étape qui est celle de la réalisation, ils lui permettent de définir et de concrétiser ses idées et les ébauches. Ne pas confondre avec un infographiste qui lui n’intervient le plus souvent que dans cette dernière étape. En effet, ce dernier est plus un technicien qu’un créatif. D’ailleurs, le graphiste dans de grosses structures peut confier cette partie liée à la réalisation à l’infographiste spécialiste du domaine.

La nature même de ce métier est de promouvoir ou de présenter une entreprise, un service ou un produit en le rendant attrayant afin que son identité visuelle reste graver dans l’inconscient des clients de la société pour laquelle travaille le professionnel. C’est ainsi qu’il conçoit une affiche, une campagne publicitaire ou un mailing, par exemple. Il a une certaine responsabilité dans les campagnes de promotion qui sont menées ou dans l’identification d’une entreprise. Il est le maillon essentiel entre la société et les clients de celle-ci.

Les principaux outils utilisés dans le graphisme

creation-webdesignDurant toute l’histoire, le graphisme et donc la représentation visuelle sont liés directement au langage et à l’écriture ainsi qu’à l’identité collective. En effet, pour marquer les cibles que l’on souhaite toucher, il faut faire appel le plus souvent à un inconscient collectif qui est constitué par une certaine symbolique. Chaque époque possède ses propres représentations ou codes qui constituent son identité. C’est ainsi que le graphisme prend son inspiration pour tenter de marquer les esprits. C’est pourquoi la curiosité est un atout pour lui. Il doit être à l’affut et s’intéresser au monde artistique de manière générale.

Ce métier est en rapport avec le langage, il n’y a pas de dessin sans association d’un texte dont il est le support. Le graphisme ne sert qu’à identifier visuellement et à faire saisir en un temps record le sens apporté par l’écrit. L’agencement du texte et de l’image est une part importante du travail de graphisme tout comme le choix des couleurs ou encore la taille de la police. Il existe une association d’idées quasi instantanée entre la perception du dessin et le contenu du texte qui développe cette représentation. C’est pourquoi le choix de l’ambiance de l’affiche, du cadrage, des conventions de lectures et des couleurs est très important pour créer un document percutant.