Nous avons repris de nombreux dossiers avec succès !

Actuellement, notre portefeuille client est composé à 70% d’entreprises ayant été déçues de leur précédente agence Web ou leur ancien Webmaster. La communication digitale ne figure pas dans la liste des métiers protégés. Par conséquent, n’importe qui peut se proclamer « expert Web » ou « développeur » du jour au lendemain. L’autoformation est primordiale dans notre secteur. Les technologies évoluant sans cesse, il est nécessaire d’avoir un véritable esprit autodidacte mais, dans de nombreux cas, cela ne suffit pas.

Au fil des ans, nous avons constaté des problèmes récurrents chez les prestataires indépendants et dans les petites agences formées par des groupes d’amis.

  • Le manque de sérieux : nous faisons des affaires. Il y a des délais à tenir. Une erreur peut faire perdre des clients, de la crédibilité et donc coûter de l’argent, il y a donc un minimum de professionnalisme à assurer.
  • Des lacunes techniques : votre prestataire répond souvent à vos demandes en vous disant « Cela n’est pas possible », sans vous expliquer « pourquoi » ? Il est temps de se méfier. Il existe des contraintes techniques, en effet, mais lorsqu’on les atteint, il y a toujours une bonne raison.
  • Des tarifs flous : tout peut être chiffré avec honnêteté. Chez Kim Com, tous nos rapports d’intervention et nos devis sont ultras détaillés.

On ne vous prend pas pour une vache à lait. Nous pensons que si notre intervention vous coûte moins que vous le pensiez, vous aurez envie de réinvestir prochainement dans d’autres aspects de votre présence Web.

  • Sans oublier le reste : ce qui est produit ne parait pas très professionnel, on répond à vos e-mails après plusieurs jours sans solutionner votre problème, la facture semble un peu salée et définie « à la tête du client »…

Ne faites pas appel à n’importe qui !

Tous les membres de notre équipe sont diplômés de haute école et de l’université.

Refonte / modernisation de sites avec WordPress