Le site Web est devenu un passage obligé afin de donner à son entreprise ou son association une visibilité maximale sur la toile. Toutes les entreprises aujourd’hui, même les plus petites ont leur site Internet. La conception d’un site Internet implique cependant de passer par différentes étapes afin qu’il réponde complètement à l’exigence et au but que l’on s’est fixé. Pour que le site soit bien représentatif et bien opérationnel, il peut être nécessaire de faire appel à des compétences très pointues. La création de site Internet ne s’invente pas.

Un site web peut être constitué d’une ou plusieurs pages au format HTLM. Ce format est celui des sites Internet tout simples qui sont souvent de simples sites vitrines. La plupart du temps la conception de site Web demande plus de compétences. Il intègre des services programmés en PHP, Java ou autre langage des formulaires qui doivent être traités en AJAX ou JavaScript, des animations. Il peut également intégrer des bases de données utilisant des technologies adaptées comme MySQL.

Les débuts des sites Internet

L’inventeur du World Wide Web, Tim Berners-Lee a mis en ligne le premier site Internet en 1991, il est donc considéré comme le premier concepteur de site ou Webdesigner freelance. Il utilisait alors un lien vers une adresse électronique et un lien hypertexte. Les premiers sites étaient conçus avec le langage HTLM, c’est celui qui sert à établir la structure du site, les titres et les paragraphes ainsi que les liens hypertextes. Il devenait alors facile d’ouvrir d’autres pages et c’était une sorte de mini révolution pour Internet.

L’évolution

Au fur et à mesure des avancées, ce langage simple devint plus complexe et plus flexible. Le CSS a alors fait son apparition et a permis une avancée considérable dans la création de site Web. En effet, les tableaux, la mise en page,ont vite été remplacés par ce code et les feuilles de style qui ouvraient de nouveaux horizons. Quand Macromédia développe Flash, on peut diffuser du son, de la vidéo et réaliser des animations. L’interface d’Internet change alors complètement. Les concepteurs de sites ont alors d’autres cartes en main afin de proposer des sites de plus en plus complexés, interactifs et séduisants.

Dernièrement, le codage à distance, en particulier la technologie AJAX, ouvre la porte à d’autres possibilités sans avoir recours aux plug-ins ou applications spécialisées.

Les différentes étapes de la création

creation-site-internetIl est très important de bien étudier les besoins réels, le type de sites souhaité, et les moyens dont on dispose pour le mettre en place. Sans ces questions essentielles, le plus beau des sites peut ne pas donner les résultats escomptés. Il existe une notion de projet qui demande absolument à être travaillé sérieusement. Pour chaque étape de la conception, des compétences différentes seront nécessaires comme l’ergonomie, le référencement, l’architecture, le plan des informations et la rédaction Web par exemple.

Le projet nécessite une vraie réflexion quant à l’objectif ou les objectifs du site, la rentabilité, la cible visée, les données financières comprenant le coût global du site par exemple. Il est intéressant également de réfléchir à l’autonomie désirée et le type d’outils utilisés pour faire les mises à jour nécessaires. Enfin , il faut définir le contenu et notamment les services éventuels rendus et les principes de navigation ainsi que les pages leur nombre, leur contenu et leur présentation.

Pour avoir un site Internet, il est nécessaire de déposer un nom de domaine, choisi en fonction de son nom de société ou de son activité afin qu’il soit évocateur et donne une première idée du contenu. Un site Internet suppose qu’il puisse être herbé, les hébergeurs proposent différentes solutions afin que le site soit accessible à tous.
Il est indispensable ensuite de choisir et d’installer un système de gestion de contenu, un éditeur de site Web ou de texte. Les outils sont nombreux et mieux vaut laisser le soin aux professionnels de faire cette section entre différentes solutions. Pour la gestion de contenu, on trouve entre autres SPIP, Joomla, TYPO3, Drupal, WordPress ou Wiki. Dans l’édition de contenu, parmi les plus connus on trouve par exemple : Adobe Dreamweaver, Microsoft FrontPage, phpDesigner, Webself NVU et KompoZer. Pour le texte, Bluefish, Notepad ou Emacs sont conçus pour ça.

La conception

Elle commence par le fait d’établir une page de structure en HTLM ou XHTML. Ensuite, il faut réfléchir à l’arborescence, à la charte graphique et à la charte éditoriale. Une fois ces différents aspects soigneusement établis, ne reste plus qu’à débuter la réalisation.

Le système de gestion de contenu ou l’éditeur permet de créer des pages suivant le nombre attendu correspondant à une vraie problématique. Elles peuvent être imaginées selon deux dispositifs,soit la création individuelle page par page soit grâce à un système de gabarits qui déterminera la structure de chaque page. Ensuite, il faudra déterminer précisément la charte graphique avec le code couleur et les graphismes utilisés comme des formes géométriques pour le logo par exemple. Les feuilles de style CSS sont utiles pour bien séparer la structure de présentation. Ensuite, il est peut-être utile de préparer les différents formulaires, les services dont on a besoin, le forum, la Faq, etc. C’est ce que l’on appelle le développement dynamique.

Une fois que le site est terminé, il faudra bien évidemment le mettre en ligne et assurer son lancement en faisant part de ce nouveau site via les réseaux sociaux, un mailing, des cartes de visite avec son adresse, de la publicité, une annonce, une inscription dans l’annuaire ou des invitations par mail. De cette manière, il sera évident que le trafic existera dès le départ. La conception de site Internet ne servirait à rien sans les visiteurs indispensables.

Après il faudra penser à la maintenance. C’est une donnée essentielle pour le site. Il doit être vivant et évoluer au fil du temps pour présenter un intérêt permanent aux yeux des visiteurs. Il faut absolument essayer d’y ajouter de nouveaux contenus par le biais d’articles intéressants et qui apportent une valeur ajoutée pour l’activité ou tout simplement un conseil à l’Internaute. On peut également être amené à faire des corrections et parfois à améliorer la qualité du site. Un site marchand aura pour obligation d’ajouter ou de remplacer les produits commercialisés et de mettre à jour les prix pratiqués par exemple.

L’accessibilité est donc un point à étudier rapidement et même avant la réalisation du site. Le propriétaire peut opter pour deux solutions : soit effectuer lui-même les changements, soit confier les mises à jour au Webmaster de votre région, Wavre, Ottignies, Namur… Dans les deux cas, tout changement devra être faisable facilement et rapidement.

Il est également important de penser au référencement. Un site bien référencé attire un certain nombre de nouveaux clients ou prospects qui y aura accès grâce à une simple recherche par mot clé dans son moteur de recherche. La stratégie à ce niveau est généralement définie avant le démarrage de la réalisation du site. Lors de la création des gabarits, de la rédaction du contenu, de l’intégration des pages, de la maintenance ou du lancement du site, il faut déjà avoir quelques notions en matière de référencement. Tout comme l’ergonomie qui intervient tout au long du processus de création et notamment lors de l’audit et de l’amélioration permanente.

Quels éléments constituent les pages

La structure et le contenu écris en langage XHTM ou HTLM, la présentation grâce aux feuilles de style CSS, le graphisme qui est obtenu par découpage ou par intégration d’images JPG, MNG, PNG ou GIF. Il faut également prévoir le comportement en javascript, celui-ci sera géré par le navigateur concernant le client. La navigation et l’échange se font par le biais du protocole HTTP et l’utilisation d’un service Web. L’animation SVG ou flash contribue à donner de la personnalité, de l’interactivité et du relief aux sites mêmes les plus simples. Les Webdesigners font très attention à ce que ces attributs soient bien gérés par tous les navigateurs et vérifient le bon fonctionnement et la bonne lisibilité par tous les Internautes quel que soit le navigateur que chacun peut utiliser. Cette opération est importante, en cas de problème, il suffit souvent de modifier les codes pour résoudre ce petit souci.

Il est possible d’apporter un côté vivant et dynamique au site grâce à l’incorporation de multimédias par exemple. Au niveau de la gestion du contenu, cela se fera côté serveur grâce à des langages de développement comme Java, PHP ou ASP qui sont parfaitement reconnus par les serveurs Internet.

Il ne faut jamais perdre de vue qu’un site est une carte de visite, une vitrine pour une société qui permet de démontrer l’intérêt de ses services ou produits. Il doit être séduisant et vivant pour capter l’attention des lecteurs. Vous pouvez trouver de nombreux designs à vendre sur ThemeForest.